Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 18:12

Apprenant que Jésus était à table dans la maison de Simon, une pécheresse entre dans la maison du pharisien, flacon de parfum à la main...
Voyant cela, le pharisien qui l'avait invité se dit en lui-même: « Si cet homme était un prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est: une pécheresse. »  Jésus prit la parole et lui dit: « Simon, j'ai quelque chose à te dire. »  -  « Parle, Maître », dit-il.  « Un créancier avait deux débiteurs; l'un lui devait cinq cents pièces d'argent, l'autre cinquante. Comme ils n'avaient pas de quoi rembourser, il fît grâce de leur dette à tous les deux. Lequel des deux l'aimera le plus? »  Simon répondit:  « Je pense que c'est celui auquel il a fait grâce de la plus grande dette. »  Jésus lui dit:  « Tu as bien jugé. »
   Et se tournant vers la femme, il dit à Simon:  « Tu vois cette femme. Je suis entré dans ta maison: tu ne m'as pas versé d'eau sur les pieds, mais elle, elle a baignés mes pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux. Tu ne m'as pas donné de baiser, mais elle, depuis qu'elle est entrée, elle n'a pas cessé de me couvrir les pieds de baisers. Tu n'as pas répandu d'huile odorante sur ma tête, mais elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds. Si je te déclare que ses péchés si nombreux ont été pardonnés, c'est parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d'amour. »  Il dit à la femme:  « Tes péchés sont pardonnés. » Luc 7, 36-48

Tous nous avons péché, et tous nous avons été pardonnés par Jésus crucifié pour nous affranchir de notre dette, le péché qui conduit à la mort. Jésus le Christ est digne d'un grand amour par le pardon de toutes nos fautes, et l'homme est digne de la grâce de Dieu par la reconnaissance de sa faute et de sa faiblesse. Alors fort de sa faiblesse humaine, et fort de ta miséricorde, tu vivras au coeur-même de l'homme pour une communion d'amour infini.

Voici le pain, voici le vin,
Pour le repas et pour la route,
Voici ton corps, voici ton sang,
Entre nos mains, voici ta vie qui renaît de nos cendres

Repost 0