Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 22:18

Dans la mythologie grecque on lui donne le nom de tartare. On y arrivait par le fleuve du Styx qu'on ne retraverse jamais:
« Les impies qui ont méprisé les lois saintes sont précipités dans le Tartare pour n'en sortir jamais et pour y souffrir des tourments horribles et éternels » Socrate

Chez les musulmans il est clairement cité son existence à plusieurs reprises:
"Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles d'un feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des anges rudes, sévères, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu'il leur commande, et faisant strictement ce qu'on leur ordonne." (Surat at-Tahrim: 6)

Dans la religion juive, dès l'origine on voit l'existence d'un enfer éternel de feu:
Au 16e chapitre du livre des nombres, les lévites Coré, Dathan et Abiron furent engloutis vivants en enfer. Ils avaient blasphémé Dieu et s'étaient révoltés contre Moïse.
« Et ils descendirent vivants en enfer ; et le feu que le Seigneur en fit sortir, dévora deux cent cinquante autres rebelles. »
Isaïe parle du feu éternel de l'enfer:
« Les pécheurs, dit-il, sont frappés d'épouvante. Lequel d'entre vous pourra habiter dans le feu dévorant, dans les flammes éternelles?"

Histoire de grand-mères tout ça diront certains...une propagande religieuse destinée à faire peur diront d'autres.
Beaucoup y croient et ne voient aucune contradiction entre la justice de Dieu et son amour infini. Et il faut craindre l'enfer, il est terrible, c'est la sentence immuable et éternelle de Dieu.

Qu'est-ce que Jésus dit à propos de l'enfer?

Jésus parle de géhenne, ce nom rappelait une horreur pour les juifs puisque la Géhenne était la vallée de Hinnom où eurent lieu des sacrifices humains fait aux Baals. Dans le Nouveau Testament la géhenne représente la seconde mort et est synonyme d'étang de feu. Jésus en parle à plusieurs reprises:
"Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, qui parcourez mers et continents pour gagner un prosélyte, et, quand vous l'avez gagné, vous le rendez digne de la géhenne deux fois plus que vous!" (Matthieu 23, 15)
 

 

"Et si ta main est pour toi une occasion de péché coupe-la: mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas." (Marc 9, 43)
 

 

"le Fils de l'homme enverra ses anges, qui ramasseront de son Royaume tous les scandales et tous les fauteurs d'iniquité, et les jetteront dans la fournaise ardente: là seront les pleurs et les grincements de dents." (Matthieu 13, 43)


Jésus a fait des révélations à des personnes humaines aussi, je citerai ici que quelques propos:

 

à Sainte-Catherine de Sienne:
- Ma fille, ma langue ne pourra jamais dire ce que souffrent ces pauvres âmes.


à Maria Valtorta:

-Je vous le dis, moi qui pourtant ai créé cet endroit : quand j’y suis descendu pour tirer des limbes ceux qui attendaient ma venue, j’ai eu horreur, moi qui suis Dieu, de cette horreur, et, si une chose faite par Dieu n’était immuable parce que parfaite, j’aurais voulu le rendre moins atroce, car je suis l’Amour et j'ai souffert de cette horreur.

-Oh ! Vous ne pouvez vous imaginer ce qu’est l’enfer. Prenez tout ce qui tourmente l’homme sur terre : le feu, les flammes, le gel, les eaux qui submergent, la faim, le sommeil, la soif, les blessures, les maladies, les plaies, la mort... Additionnez-les et multipliez ce total des millions de fois : vous n’aurez qu’une pâle image de cette terrible vérité.


L'enfer
"La terrible peine du damné"


 

Alors si Dieu est infiniment Amour, comment puisse-t-Il faire un châtiment aussi sévère?
C'est justement puisque Dieu est Amour que ce châtiment existe, parce qu'Il a laissé la liberté à l'homme d'aller vers Lui ou de le renier, et c'est un choix qui fixera son sort pour l'éternité.


Ce qui rend l'enfer terrible ce sont les peines associées et la durée:

- L'enfer est terrible par les souffrances que subissent le corps et l'âme; le corps par d'atroces supplices par le feu et la torture de démons sans aucun instant de repos, l'âme par le désespoir et la haine qui ronge l'esprit. Si grand est Dieu et si grande est le châtiment.

- L'enfer est terrible puisqu'il est sans issue, sans fin, éternel tourment.

Si l'homme choisi de suivre les voies du monde, donc celle du démon, et de défier Dieu jusqu'au face-à-face où il rejettera la dernière grâce de Dieu, il aura mérité ce triste sort. Si l'homme choisi de suivre le démon, il aura le salaire du démon. Et ce choix sera définitif et sans retour en arrière. Dieu disparaîtra de devant sa face pour toujours puisqu'il ne veut pas de Lui, et il aura beau Le supplier jour et nuit de le sortir de ce lieu maudit...Il ne l'entendra plus! Il y apprendra bientôt la haine...haine de soi-même, haine de Dieu et de son existence. Aucun désir ne sera assouvi, ni même celui de retourner au néant comme si il n'avait jamais exister. Plus personne ne pourra l'aider, aucune joie, aucun réconfort, torturé sans cesse de mille tourments et à jamais.


L'enfer existe, n'y allez pas!


Christ Jésus vous a sauvé de cette deuxième mort, la mort éternelle, mais si vous ne voulez pas de son sacrifice et de sa miséricorde vous l'aurez mérité, quoique puisse paraître l'horreur de l'enfer. Dieu ne se réjouit pas de la Mort du pêcheur, mais désire que tous aient la Vie éternelle avec Lui.


Recherchez Dieu sans cesse, cherchez à lui plaire en accomplissant sa volonté et priez pour commencer ici-bas cette communion éternelle avec son amour infini.


Soyez chercheurs de Dieu, soyez enfants de Dieu


Repost 0